Le TDAH c’est quoi et qu’elles sont les ressenties Aucun avis

Le TDAH c’est quoi et qu’elles sont les ressenties

Les enseignants et le personnel peuvent fournir aux parents et aux médecins des informations permettant d’évaluer les problèmes de comportement et d’apprentissage et peuvent aider à la formation.

Sur Solutionantistress.com

Qu’est-ce que le TDAH ?

Le trouble du déficit de l’attention/hyperactivité (TDAH) est l’un des troubles mentaux les plus courants chez les enfants. Les symptômes du TDAH comprennent l’inattention (incapacité à rester concentré), l’hyperactivité (mouvements excessifs qui ne sont pas adaptés au contexte) et l’impulsivité (actes précipités qui se produisent sur le moment sans réflexion). Le TDAH est considéré comme un trouble chronique et débilitant et est connu pour avoir un impact sur l’individu dans de nombreux aspects de sa vie, y compris les résultats scolaires et professionnels, les relations interpersonnelles et le fonctionnement quotidien (Harpin, 2005). Le TDAH peut entraîner une mauvaise estime de soi et une mauvaise fonction sociale chez les enfants lorsqu’il n’est pas traité de manière appropriée (Harpin et al., 2016). Les adultes atteints du TDAH peuvent avoir une mauvaise estime d’eux-mêmes, être sensibles à la critique et s’autocritiquer davantage, ce qui pourrait découler de niveaux de critique plus élevés tout au long de la vie (Beaton et al., 2022). Il convient de noter que la présentation et l’évaluation du TDAH chez les adultes diffèrent ; cette page est consacrée aux enfants.

On estime que 8,4 % des enfants et 2,5 % des adultes souffrent du TDAH (Danielson, 2018 ; Simon, et al., 2009). Le TDAH est souvent identifié pour la première fois chez les enfants d’âge scolaire lorsqu’il entraîne des perturbations en classe ou des problèmes dans le travail scolaire. Il est plus souvent diagnostiqué chez les garçons que chez les filles étant donné les différences dans la façon dont les symptômes se présentent. Toutefois, cela ne signifie pas que les garçons sont plus susceptibles de souffrir du TDAH. Les garçons ont tendance à présenter une hyperactivité et d’autres symptômes d’externalisation, tandis que les filles ont tendance à être inactives.

Symptômes et diagnostic
De nombreux enfants peuvent avoir des difficultés à rester assis, à attendre leur tour, à être attentifs, à être agités et à agir de manière impulsive. Cependant, les enfants qui répondent aux critères de diagnostic du TDAH se distinguent par le fait que leurs symptômes d’hyperactivité, d’impulsivité, d’organisation et/ou d’inattention sont sensiblement plus importants que ce qui est attendu pour leur âge ou leur niveau de développement. Ces symptômes entraînent une souffrance importante et causent des problèmes à la maison, à l’école ou au travail, et dans les relations. Les symptômes observés ne sont pas le résultat d’une défiance ou d’une incapacité à comprendre des tâches ou des instructions.

Il existe trois principaux types de TDAH :

Présentation prédominante inattentive.
Présentation prédominante d’hyperactivité/impulsivité.
Présentation combinée.
Un diagnostic est basé sur la présence de symptômes persistants qui se sont manifestés sur une certaine période et qui sont perceptibles au cours des six derniers mois. Bien que le TDAH puisse être diagnostiqué à tout âge, ce trouble commence dès l’enfance. Lors de l’examen du diagnostic, les symptômes doivent être présents avant l’âge de 12 ans et doivent avoir causé des difficultés dans plus d’un contexte. Par exemple, les symptômes ne doivent pas se manifester uniquement à la maison.

Type combiné
Ce type de TDAH est diagnostiqué lorsque les deux critères des types inattentif et hyperactif/impulsif sont réunis.

Le TDAH est généralement diagnostiqué par des prestataires de santé mentale ou des prestataires de soins primaires. Une évaluation psychiatrique comprendra une description des symptômes par le patient et les soignants, des échelles et des questionnaires remplis par le patient, les soignants et les enseignants, des antécédents psychiatriques et médicaux complets, des antécédents familiaux et des informations concernant l’éducation, l’environnement et l’instruction. Il peut également inclure un renvoi à une évaluation médicale afin d’exclure d’autres conditions médicales.

Il est important de noter que plusieurs conditions peuvent imiter le TDAH, comme les troubles de l’apprentissage, les troubles de l’humeur, l’anxiété, la consommation de substances, les traumatismes crâniens, les troubles de la thyroïde et l’utilisation de certains médicaments comme les stéroïdes (Austerman, 2015). Le TDAH peut également coexister avec d’autres troubles de santé mentale, comme le trouble oppositionnel avec provocation ou le trouble des conduites, les troubles anxieux et les troubles de l’apprentissage (Austerman, 2015). Ainsi, une évaluation psychiatrique complète est très importante. Il n’existe pas de tests sanguins spécifiques ou d’imagerie de routine pour le diagnostic du TDAH. Parfois, les patients peuvent être orientés vers des tests psychologiques supplémentaires (tels que des tests neuropsychologiques ou psychoéducatifs) ou peuvent subir des tests informatisés pour évaluer la gravité des symptômes.

  • Les causes du TDAH

Les scientifiques n’ont pas encore identifié les causes spécifiques du TDAH. Bien qu’il y ait de plus en plus de preuves que la génétique contribue au TDAH et que plusieurs gènes aient été liés à ce trouble, aucun gène ou combinaison de gènes spécifique n’a été identifié comme étant la cause du trouble. Cependant, il est important de noter que les parents des personnes atteintes du TDAH sont souvent également touchés. Il existe des preuves de différences anatomiques dans le cerveau des enfants atteints du TDAH par rapport à d’autres enfants ne souffrant pas de ce trouble. Par exemple, les enfants atteints du TDAH ont un volume réduit de matière grise et de matière blanche du cerveau et présentent une activation différente des régions du cerveau pendant certaines tâches (Pliszka, 2007). D’autres études ont indiqué que les lobes frontaux, le noyau caudé et le vermis cérébelleux du cerveau sont affectés par le TDAH (Tripp & Wickens, 2009). Plusieurs facteurs non génétiques ont également été associés à ce trouble, comme un faible poids à la naissance, une naissance prématurée, l’exposition à des toxines (alcool, tabac, plomb, etc.) pendant la grossesse et un stress extrême pendant la grossesse.

Le jouet anti stress parfait pour les TDAH est le fidget toy, il leur permettra de canaliser leur stress et hyperactivité. 

Le TDAH c’est quoi et qu’elles sont les ressenties articles en relation

1093 mots pour vous donner de l'information et un avis visiter le ! https://solutionantistress.com/

Avis consommateurs
Un avis, une info ou un commentaire sur Le TDAH c’est quoi et qu’elles sont les ressenties
Ajoutez le votre !